Contrairement à ce que l’on pensait il y a encore quelques années, l’air intérieur est souvent plus pollué que l’air extérieur, et ce, même lorsqu’on vit en zone urbaine. La cause ? Les COV (composés organiques volatils), les moisissures, les acariens et bien d’autres substances qui peuvent être nocifs pour notre santé. Vous vous demandez comment contrôler la qualité de l’air dans votre maison ? Nous vous présentons tout de suite des solutions.

Pourquoi la qualité de l’air est-elle mauvaise dans ma maison ?

La qualité de l’air dans une maison dépend principalement de la concentration de polluants et du renouvellement de l’air. La pollution peut provenir de l’extérieur (champs avec pesticides, gaz d’échappement, pollens, usines, etc.) ou de l’intérieur (vernis, colles, moisissures, produits ménagers, peintures, mobilier neuf, etc.). Toutes ces émanations contribuent à augmenter la mauvaise qualité de l’air à l’intérieur d’un logement et cela peut engendrer de l’asthme, des maux de tête, des irritations et d’autres maladies plus rares.

Comment contrôler la qualité de l’air de mon logement ?

Il existe plusieurs méthodes pour contrôler la qualité de l’air d’une maison.

 

Utiliser des objets connectés

Il est aujourd’hui possible d’utiliser des objets connectés pour contrôler la qualité de l’air de sa maison. Ces outils livrent des informations assez précises sur l’air respiré à un moment donné. Il est même possible de vérifier la qualité de l’air à distance grâce à certaines applications de téléphones intelligents. Seul bémol : la plupart de ces objets ne proposent aucune solution pour faire baisser la pollution de l’air.

 

Faire appel à un conseiller environnemental

Vous souhaitez connaître le degré de pollution de votre logement et ne savez pas comment agir ? La meilleure chose à faire est sans doute d’appeler un conseiller environnemental. Celui-ci pourra déterminer en quelques minutes d’où proviennent les plus grosses émanations de pollution et vous guidera vers des solutions saines et rapides.

 

Le kit de contrôle

Comme son nom l’indique, le kit de contrôle est un kit qui va vous permettre de vérifier vous-même la qualité de l’air. Si vous choisissez cette méthode, vous allez recevoir un kit que vous pourrez installer dans votre maison. Effectuez des prélèvements dans les endroits indiqués puis envoyez vos résultats à un laboratoire. En quelques jours, vous aurez des réponses très claires et concrètes.

 

Le calculateur de pollution

En vogue ces dernières années, le calculateur de pollution fonctionne simplement à partir de données factuelles. Notez le nombre de chambres de votre foyer, le type de lave-linge que vous utilisez, votre cadre de vie, etc. Grâce à vos réponses, le calculateur va être capable de vous dire si votre logement est peu, moyennement ou beaucoup pollué. Vous trouverez facilement ce genre de calculateur sur Internet.

Des idées pour améliorer la qualité de l’air dans une maison ?

Quelques gestes simples peuvent vous aider à améliorer considérablement l’air intérieur de votre logement :

  • Aérer la maison au moins dix minutes par jour ;
  • Ouvrir les fenêtres lorsqu’on cuisine ou qu’on fait des travaux ;
  • Bien aérer le nouveau mobilier, surtout avant de l’installer dans une chambre d’enfants ;
  • Favoriser les produits ménagers naturels (préférez le savon noir et le vinaigre blanc aux produits de synthèse parfumés) ;
  • Vérifier régulièrement la présence de moisissure dans les pièces humides ;
  • S’assurer que les bouches d’aération sont bien nettoyées et efficaces ;
  • Laisser du jour sous les portes afin que l’air circule au maximum ;
  • Utiliser des matériaux peu polluants dès les premiers travaux (vérifier les étiquettes des pots de peinture).

 

Vous savez désormais comment contrôler la qualité de l’air de votre maison, mais aussi comment éviter d’entretenir la pollution.