Dans le domaine du bâtiment, la conscience écologique des constructeurs et des fabricants de matériaux de construction s’accroît très rapidement, et les nouvelles technologies sont mises au service de matériaux à la fois verts et performants. L’uréthane de soya fait partie des matériaux idéals pour de nombreux travaux d’isolation. Nous vous présentons aujourd’hui ses avantages.

1. Un isolant efficace

 

La première qualité que le constructeur et le propriétaire demandent à un matériau, c’est bien entendu sa performance. L’uréthane de soya bénéficie d’un coefficient R (ou RSI) élevé de 6 au pouce, soit une des valeurs les plus élevées sur le marché actuel des matériaux isolants. Ce coefficient garantit la résistance de l’isolant aux transferts de chaleurs, qui lui permet d’assurer une très bonne isolation thermique. De plus, l’uréthane de soya a la particularité de jouer également un rôle de pare-air et de pare-vapeur. Ainsi, un des atouts supplémentaires de l’uréthane de soya pour l’isolation thermique, c’est qu’il assure l’étanchéité et bloque l’humidité.

2. Un isolant vert

 

Certes, l’uréthane de soya reste un composé chimique dérivé du pétrole. Cependant, fabriqué à partir de bouteilles plastiques recyclées, d’huile naturelle de soja et d’eau à hauteur de 40 % (pour les uréthanes de soya de haute qualité, de type 2), l’uréthane de soya choisi par Réjean Goyette est un isolant véritablement écologique. D’ailleurs, saviez-vous que sa fabrication permet de recycler pas moins de 41 millions de bouteilles plastiques par an au Québec ?

En plus d’utiliser une grande proportion de matériaux recyclés, l’uréthane de soya ne provoque pas d’appauvrissement de la couche d’ozone, et ce grâce à un taux de composés organiques volatils (COV) très faible. Il s’avère ainsi beaucoup plus sain pour la nature, mais aussi pour l’homme, car il réduit le taux de pollution intérieure aux habitations.

3. Un isolant économique

En hiver comme en été, les performances de l’uréthane de soya pour isoler une habitation permettent de réaliser des économies substantielles, pouvant aller jusqu’à 50 % des dépenses énergétiques globales du foyer. Bien entendu, les prix d’une isolation varient en fonction du projet à réaliser, et notamment de la surface à isoler ainsi que de l’épaisseur nécessaire. En moyenne, le budget pour isoler une habitation avec l’uréthane de soya est de 1,50 $ par pied carré pour une épaisseur de un pouce, et jusqu’à 3,50 $ pour une épaisseur de 3 pouces. Mais ce coût s’avère rapidement compensé par le confort et les économies budgétaires réalisées.

4. Un isolant rapide à poser

 

L’uréthane de soya se présente sous la forme d’un liquide vert, qu’un professionnel formé pulvérisera à l’aide d’un fusil sur la surface à isoler. L’isolant va ensuite augmenter de volume et durcir au contact de la surface d’application. Cette application rapide est encore simplifiée, car l’uréthane de soya adhère à tous les types de substrats (et ne nécessite donc pas de sous-couche particulière), crée une surface isolée homogène et sans joints, et n’exige pas l’installation d’une membrane supplémentaire comme avec la plupart des isolants. L’application d’une couche suffisamment épaisse suffit à donner à l’uréthane de soya toute son efficacité.

Homologué par le Centre Canadien des Matériaux de Construction (CCMC) et certifié produit à émissions polluantes très faibles ou nulles par l’organisme GREENGUARD, l’uréthane de soya est idéal pour de nombreux projets d’isolation : solives de rive (jonction de plancher et de murs hors-sol), murs de fondations, poutres ou colonnes en acier, arrière de conduits ou endroits difficiles d’accès, ou encore dalles de béton des sous-sols.

 

Il constitue un matériau isolant d’un excellent rapport qualité/prix, grâce à des performances de haute qualité, à un profil écologique très intéressant, et à un potentiel d’économie d’énergie important.