Qui n’a pas rêvé d’avoir une maison bien chauffée tout en réalisant des économies d’énergie ? Avec le thermostat électrique, concilier les deux est désormais possible. Voici quelques précisions sur les thermostats qui donneront immédiatement envie d’investir aux foyers qui en sont dépourvus.

Le thermostat électronique

Si en leur temps, les thermostats standard offraient les meilleures performances, ils sont aujourd’hui dépassés avec leur fonctionnement mécanique : par manque de précision, ils ne permettent pas d’obtenir la température désirée, et mettent du temps à déclencher ou stopper le système de chauffage. Résultat : les utilisateurs font le yoyo avec le bouton de réglage, ce qui a pour conséquence immédiate d’augmenter la note de chauffage.

 

Qu’ils soient simples ou dotés d’options telles que la programmation ou la sonde extérieure, les thermostats électroniques permettent de chauffer la maison exactement comme on le souhaite. L’ajustement de la température se fait en un temps record et le contrôleur embarqué offre une lecture de la température quasiment en temps réel. Le confort pour l’utilisateur est maximal et la consommation de chauffage optimisée.

Les modèles programmables

Avec les thermostats électroniques programmables, il est possible de gérer le chauffage en fonction de ses absences et des heures du jour et de la nuit. Le chauffage se met en route et se coupe en fonction des horaires de présence des occupants. On peut régler le chauffage sur une plage horaire quotidienne ou à la semaine selon les modèles. Même si les thermostats programmables sont plus chers, leur surcoût s’amortit rapidement : en réduisant la température la nuit et lorsque la maison est vide, on réalise jusqu’à 20 % d’économie sur la facture de chauffage.

Les thermostats connectés

Aujourd’hui, la domotique permet même de piloter son chauffage à distance via internet à l’aide d’un thermostat physique ou logiciel. Les réglages du chauffage sont paramétrés depuis un ordinateur, une tablette ou un smartphone que l’on se trouve sur place ou à l’extérieur. Il est ainsi possible par exemple de programmer la mise en route du chauffage depuis son travail en cas d’oubli ou de modifier la programmation en cas de changement d’heure de retour à la maison. La majorité des modèles intelligents envoient même des alertes par courriel quand la température extérieure baisse ou grimpe significativement. Et grâce aux thermostats connectés, on peut également combiner la gestion du chauffage avec l’ouverture des fenêtres pour éviter de chauffer lorsqu’on aère.

Les modèles avec sonde extérieure

La sonde extérieure est un véritable plus dans une installation de chauffage. Elle prend la température extérieure, et relaie l’information à la chaudière qui peut anticiper les variations climatiques en régulant le chauffage. Ainsi, la température intérieure souhaitée est maintenue et les pièces ne refroidissent pas même en cas de forte chute de température extérieure. Afin d’optimiser l’efficacité et le confort, la sonde régule également la température de l’eau en fonction de la température extérieure.

Les vannes thermostatiques

Tous les systèmes de chauffage ne permettent pas d’installer un thermostat par pièce. Afin d’être en mesure d’ajuster la température en fonction de son usage, qu’il s’agisse du salon, de la chambre ou de la salle de bains, il est possible d’installer des vannes thermostatiques (ou robinets thermostatiques) sur les radiateurs. Ces compléments d’installation contribuent à profiter pleinement d’apports de chaleur gratuits comme les rayons du soleil ou les appareils de cuisson, et à réduire la consommation énergétique jusqu’à 10 %.

 

Le thermostat électronique est l’assistant pour la gestion du chauffage par excellence. Qu’il soit simple, programmable ou connecté, il permet d’améliorer le confort et de générer d’importantes économies d’énergie. Un équipement utile et abordable qui se rentabilise en moins d’une année.